[Top Charline] Le petit haut à lacet

Quand je craque sur un tissu, j’ai la mauvaise habitude d’en acheter trop peu. En plus, je les aime tellement et j’ai si peur de ne plus en avoir (car j’aime tant les admirer et les envisager dans des milliards de projets) qu’il se passe souvent des mois, voire des années avant que l’étoffe tant convoitée ne s’intègre dans un projet. Et, bien souvent, quand enfin le jour est arrivé pour lui de passer sous mon pied de biche le coupon est finalement trop petit.

Si vous êtes comme moi… Téléphonez moi ! Non, sérieusement, si vous êtes comme moi, alors le patron Charline est peut-être la solution !

En effet, le modèle Charline est peu gourmand en tissu, en particulier dans les versions sans manche, ce qui m’a permis de coudre plein de petits hauts pour l’été à partir de mes fameux précieux coupons trop justes, ou de chutes.

C’est le cas par exemple de ce petit top estival cousu à partir du patron Charline.

Le patron

Il s’agit de la version A de Charline, option sans manche. Celle-ci présente sur le devant une jolie encolure fermée par un lacet. C’est le petit « twist », le petit truc en plus de cette version très simple à réaliser par ailleurs.

Pour la petite histoire, c’est de cette encolure lacée qu’est né le top Charline. C’est en effet la première version que j’ai mise au point, avant d’enrichir le patron des autres versions.

Si vous n’avez jamais posé d’œillets, pas de panique ! Une fiche tuto tout en images est livrée avec le patron. Vous y trouverez le mode opératoire décrit de façon très détaillée, ainsi que des solutions alternatives si vraiment cette opération vous inquiète, ou que vous êtes en panne d’œillets (et qu’on est dimanche et qu’il n’est pas question une seconde de remettre l’ouvrage à demain) .

top estival cousu à partir du patron Charline de Viguialca
Version A sans manche.

Du point de vue des finitions, emmanchures et encolure bénéficient d’une parementure intégrale, ce qui garantit une propreté irréprochable du modèle.

Ici, le pourtour de la parmenture est simplement surjetée. Mais pour une finition plus raffinée, il est possible de réaliser un ourlet fin (cette technique est détaillée dans le livret d’instructions du patron) ou de poser un biais à cheval. Attention cependant, si le tissu mis en oeuvre est fin ou transparent aux effets de sur-épaisseurs qui serait visible sur l’endroit et qui serait dommageable d’un point de vue esthétique.

top estival cousu à partir du patron Charline de Viguialca
Version A sans manche.

Les matières

Le top Charline est ici cousu en Liberty Boxford Cyclamen acheté il y a si longtemps que je n’ai aucun souvenir de sa provenance. J’en avais un tout petit coupon dans lequel j’ai pu tout juste caser le devant et le dos de Charline. J’ai malheureusement l’impression qu’on ne trouve plus ce motif actuellement.

La parementure est un voile de coton écru acheté chez Mondial tissus. Les œillets (ici de 5 mm de diamètre intérieur) coloris laiton antique viennent de chez Rascol et le lacet en Suédine vient de chez Cultura.

top estival cousu à partir du patron Charline de Viguialca
Version A sans manche.


Retrouvez le top Charline en boutique et profitez de l’offre spéciale « sortie » : Le patron Charline est au prix de 7,50€ au lieu de 8,60€ jusqu’au 31 mai 2019

A bientôt !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “[Top Charline] Le petit haut à lacet”

%d blogueurs aiment cette page :