On dirait bien …

… que le printemps a retrouvé notre adresse ! Une petite livraison de soleil, comme ça, là, sans crier gare un matin de juin, et voilà le moral qui remonte à bloc ! Et du coup, ça ne parait pas complètement incongru de vous montrer ce qui va suivre.

Avec Smichkine, après notre duo de janvier, on s’est tout de suite relancé un nouveau défi. Encore un truc trouvé sur Pinterest, un truc magnifique, un truc qu’il était impossible de laisser tomber aux oubliettes. C’est ici .
Smi, vous la connaissez, (et si vous ne la connaissez pas, c’est ), elle s’est mise au travail très vite et elle a terminé il y a des semaines. Ensuite, elle m’a attendu, attendu, attendu, attendu… trèèèès longtemps (merci pour ta très grande patience, M’dame !)

Pourtant, je crois bien que j’y pensais tous les jours : Le choix du tissu dans un premier temps m’a tracassée. Bien sûr, AUCUN de ceux que je possédais déjà ne convenait. Je vous jure !
Jusqu’à ce qu’un jour, je commande du crépon Brume chez France Duval-Stalla. A sa réception, tout s’est éclairci. Enfin, pour le tissu. Après, le choix des modèles m’a bien préoccupée. J’ai arrêté de nombreux choix, pour y renoncer
dès le lendemain voire 5 minutes après. Ouh, que cela a a été compliqué, que de tracas, que de soucis ! ;-)

Et puis un jour, je me suis souvenue de ce tuto . J’ai arrêté de chercher midi à quatorze heures ; bon sang, c’était bien sûr, c’était ça qu’il fallait faire ! A partir de là, tout s’est enchainé.

Et donc …

Tunique à volants

Tunique réalisée d’après le tuto proposé par Mme Grains de Maïs pour fusionner les robes Alula et Alhena. Les 2 modèles de base sont en taille 2 ans. Crépon Brume (France Duval-Stalla), et Liberty June’s Meadow rouge (Cousette). Boutons Tissus Paulo.

Par rapport au tuto, j’ai préféré conserver la ligne de côté de la robe Alhena plutôt que celle d’Alula, et j’ai raccourci d’une dizaine de cm par rapport à la longueur de Alula. Ce raccourcissement est ensuite compensé par l’ajout de 2 volants roulotés au bas de la tunique, lui-même rouloté (ce qui donne l’effet de 3 volants). Aux épaules, il s’agit d’un volant double dont les deux parties sont asymétriques et posées « en décalé » sur les emmanchures. J’ai conservé seulement la grande goutte au dos de Alula. Pas de parementure, mais un biais se terminant par un lien, hormis pour la goutte.

Concernant la taille, je suis restée sur le 2 ans pour ma fille de 3 ans et demi, car je savais, pour l’avoir cousue l’année dernière , que Alhena était suffisamment large. Par contre il faudrait sans conteste que je choisisse la taille 4 ans pour une « simple » Alula.

La tunique est aérienne et légère comme je voulais, le résultat de cette fusion me ravit. Je regrette juste de ne pas avoir donné un peu de peps à la chose en faisant mes roulotés en rouge. C’est dommage, je n’y ai pensé qu’après avoir fini. C’est pour ça que j’ai rajouté ces petits boutons rouges, pour ajouter une petite touche vitaminée. Parce que, je ne sais pas ce que vous en pensez, mais l’association du coloris brume FDS et du rouge, moi j’adore !

Pour le bas, j’ai longuement hésité aussi. Bloomer, short, short, bloomer… Après avoir passé en revue un certain nombre de patrons, j’ai décidé de faire “by myself”, histoire de voir si je pouvais m’en sortir. Une sorte de “défi dans le défi “…

 

Short boule

Short boule patron maison. Taillle 4 ans. coton rouge à mini pois blancs, et Liberty June’s Meadow rouge, ah ! oui et popeline blanche – pour les sacs de poche-, (Cousette).

Il s’agit donc d’un patron 100 % maison. Rien d’extraordinaire, c’est un short forme “boule”, avec des bracelets de cuisse et des poches italiennes, dont l’ouverture est arrondie et froncée, et comportant de larges bordures. C’est le détail qui me manquait dans les patrons “tous faits”, et qui me plaisait terriblement dans l’inspiration de départ.  Il possède une ceinture droite sur le devant et est élastiqué au dos, pour une meilleure tenue.

Il me plaît bien, même si un certain nombre d’améliorations pourraient être apportées pour une prochaine fois. Par exemple, je trouve qu’il y a un peu trop de fronces sur le milieu devant. Résultat : gonflant disgracieux sur le ventre, ce que je n’aime pas, justement, sur les bloomers à taille élastiqué tout le tour ! C’est ballot !

Faisons une rapide revue de détails (il faut être honnête : la partie “intéressante” se limite aux poches ! )

 

 

Défile :

Rhaaaa ! le soleil, 24°C, le PA-RA-DIS, je vous dis !

Tu as vu, Marine ? ma corbeille à linge jaune s’est encore incrustée sur les photos, et avec l’étendoir déplié , en plus !

Vu la longueur de la tunique (qui ira aussi très bien l’année prochaine, c’est certain, sauf en cas de Hate Crime ;-)), un petit bloomer tout simple aurait aussi bien fait l’affaire, je crois (d’ailleurs, je m’en vais lui en bricoler un de suite !). Pas sure que les deux pièces soient portées ensemble, parce que là, les poches, elles ne servent franchement à rien !

Voilà donc pour ma part du défi, je vous propose maintenant, ci ce n’est déjà fait, d’aller admirer celle de Smichkine. C’est ici .

A bientôt !

48 commentaires sur “On dirait bien …”

Les commentaires sont fermés.